B2i ®, C2i ® : des certifications indispensables Elèves, apprentis, étudiants, enseignants : la formation devient incontournable !

, par Serge Raynaud

Généralités

Il s’agit d’un programme de formation national en correspondance avec d’autres programmes identiques avec ceux développés par d’autres pays e la Communauté Économique Européenne (CEE).
Au sein de l’Éducation nationale, la Sous-direction des TICE (SDTICE) a pour vocation la mise en Å“uvre de cette politique et généraliser les usages des technologies de l’information et de la communication (TIC) et de l’Internet depuis la petite enfance (Écoles maternelles et primaires) jusqu’à l’âge adulte (Lycées, Universités et formation continue tout au long de la vie).
Les projets qui impulsent cette politique sont nombreux et très variés.
On peut citer, par exemple :

  • Développement des usages : sites disciplinaires, sites de ressources, vidéos et supports numériques, mise en Å“uvre B2i - C2i ®, ....
  • Aide aux développements : production et aide à la production de ressources, usage des logiciels libres, mise à disposition de clés USB pour les nouveaux enseignants, protection des usagers, Espaces ou Environnements Numériques de Travail (ENT, lire l’article sur le projet « Environnements numériques de travail ») souvent appelés « bureaux virtuels », ...
  • Encadrement et homogénéité des développements : la centralisation de la SDTICE permet d’organiser un réseau cohérent, tant sur les plans juridiques et de normalisation (Standards informatiques et Internet) que sur celui des collaborations liées aux développements ;
  • Plans de formation : pour accompagner des développements, il faut des formations pour tous les acteurs, apprenants ou personnels de formation acteurs et usagers des TICE.
  • Correspondance européenne et internationale : eLearning et etwinning, conventions de partenariats et rapprochements (LesiteTV par exemple), ...
  • Services d’aides et de veille : sites Éducnet et Legamedia (Présentés sur le CRNHR en décembre 2005 lors de sa création !), veilles documentaires, veilles technologiques, ...

Les TIC sont incontournables et participent activement aux moyens d’apprentissage, mais aussi d’insertion professionnelle, d’insertion sociale et citoyenne.

S Raynaud.

Le B2i ® « Collège » et le B2i ® « Lycée »

Extraits :
« A l’école, au collège et au lycée, le brevet informatique et internet (B2i) affirme la nécessité de dispenser à chaque futur citoyen la formation qui, à terme, le mettra à même de faire une utilisation raisonnée des Technologies de l’Information et de la Communication, de percevoir les possibilités et les limites des traitements informatisés, de faire preuve d’esprit critique face aux résultats de ces traitements, et d’identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s’inscrivent ces utilisations. »

Cette première certification acquise sur une période longue est l’objet de nombreux points disponibles
ci-dessous :

Le C2i ® niveau 1 « étudiant »

Pour progresser encore en suivant des études en enseignement supérieur, il faut accéder à des « spécialisations » et à des « approfondissements ».
Sur ce portail, tous les textes et toutes les références sont disponibles. En outre, les étudiants peuvent faire un point sur leur niveau, leurs atouts amis aussi leurs carences et accéder à l’inscription de validation des acquis auprès d’un établissement habilité (Des aides en ligne sont disponibles).

Le C2i niveau 2 « enseignant »

Extraits :
Un C2i spécialisé pour les enseignants.
Les compétences du C2i ® niveau 2 « enseignant » créé en 2004, doivent permettre à tout enseignant de toutes disciplines d’avoir une utilisation professionnelle des TICE dans le cadre des pratiques de classe ou plus généralement dans le cadre professionnel.
Le C2i® niveau 2 « enseignant » vise à attester des compétences professionnelles communes et nécessaires à tous les enseignants pour l’exercice de leur métier dans ses dimensions pédagogique, éducative et citoyenne à travers les champs suivants :

  • les problématiques et les enjeux liés aux TIC en général et dans l’éducation en particulier ;
  • les gestes pédagogiques liés aux TIC ;
  • la recherche et l’utilisation de ressources ;
  • le travail en équipe et en réseau ;
  • les espaces numériques de travail ;
  • l’évaluation et la validation des compétences TIC dans le cadre des référentiels inscrits dans les programmes d’enseignement.

Depuis la rentrée 2006, l’ensemble des professeurs stagiaires reçoit une formation liée aux compétences de ce C2i.
Depuis la rentrée 2007, ce certificat atteste que le professeur stagiaire, au sortir de sa formation initiale, possède les compétences requises pour la maà®trise des TIC.

Objectifs et conclusion

La lecture des articles proposés sur Éducnet et la consultation des référentiels ne laisse place à aucun doute : s’il est avéré que les moyens et outils de référence que sont le « présentiel », le tableau classique, et surtout la lecture d’ouvrages et de livres, il devient de plus en plus évident que les « nouveaux » outils développés au niveau national et inscrits dans une politique globale TIC depuis déjà dix ans sont indispensables.
La connaissance de ces outils, leurs usages raisonnés et encadrés, leurs développements, leur déploiement, en France, mais aussi partout dans le monde sont des faits qui doivent nous interpeller.

Les ressources considérables qui deviennent accessibles, les espaces de travail, les environnements collaboratifs (Voir le site du programme national « Pairform@nce »)

Sites officiels

Glossaires