Métiers de l’Alimentation

Découvrez le centre de ressources nationales

Consultez la présentation du site et pensez à vous inscrire à notre liste de diffusion.
Depuis le site national vous accédez en cliquant sur les boutons à droite du logo aux autres sites associés : Métiers de l’Hôtellerie-Restauration, Fiches Interactives et WebTV.
En bas de page, des liens vous dirigent vers nos dossiers.
Pour les modalités d’envoi d’éléments de corrigés et de documents de cours : lire cet article.


Le grain de blé, la farine et le pain

De la fourche à la fourchette. L’histoire d’un grain de blé

Voir l'article contenant cette vidéo.

En bref

  • Groupes de métiers, classes et options au titre desquels le diplôme Un des meilleurs ouvriers de France peut être délivré

    |Diplôme|

    Article 1 - Les groupes de métiers, les classes et les options, au titre desquels peut être délivré le diplôme Un des meilleurs ouvriers de France sont fixés dans les annexes I à XVII au présent arrêté.

    Article 2 - L’arrêté du 27 décembre 2012 relatif aux groupes de métiers, aux classes et aux options, au titre desquels le diplôme Un des meilleurs ouvriers de France peut être délivré est abrogé.

    Article 3 - La directrice générale de l’enseignement scolaire est chargée de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal officiel de la République française.

    Fait le 10 octobre 2016

    Pour la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche
    et par délégation,
    La directrice générale de l’enseignement scolaire,
    Florence Robine

    Lire l’arrêté du 10-10-2016 - J.O. du 26-10-2016 et accéder aux annexes

  • Développer les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale

    Application du protocole interministériel du 20 mai 2016

    La signature, le 20 mai 2016 du nouveau protocole entre les ministères chargés de la défense, de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et de l’agriculture, marque à la fois le renouveau d’une action inscrite dans la continuité républicaine depuis le premier protocole Chevènement-Hernu de 1984, et la réponse à une actualité brûlante. Il constitue l’un des premiers volets de la « Grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République ».
    (Extrait)

    Lire la circulaire n° 2016-176 du 22-11-2016

  • Actions éducatives. Journée anniversaire de la loi du 9 décembre 1905

    Journée anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État (9 décembre 2016)

    La date du 9 décembre 1905 a marqué une étape majeure dans le processus historique d’institution, en France, d’une République laïque qui, selon les termes de l’article premier de la loi concernant la séparation des Églises et de l’État, « assure la liberté de conscience » et « garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées [...] dans l’intérêt de l’ordre public ». Près de vingt ans après les deux grandes lois du 28 mars 1882 et du 30 octobre 1886 instituant respectivement, dans l’école publique, la laïcité des enseignements et celle des personnels, la loi du 9 décembre 1905 a enraciné la laïcité dans les institutions de notre République.

    Le 9 décembre 2016, date du 111e anniversaire de la loi de 1905, est une journée à laquelle le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche souhaite donner une solennité particulière. Cet anniversaire fournit l’occasion de rappeler l’importance d’une pédagogie de la laïcité, principe fondateur de notre École et de notre République, ainsi que des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qui lui sont étroitement liées et que l’École a pour mission de transmettre et de faire partager aux élèves.
    (Extrait)

    Lire la circulaire n°2016-181 du 22-11-2016

  • Actions éducatives. Journée internationale des droits de l’enfant

    La France, comme de nombreux autres pays, a fixé au 20 novembre de chaque année une journée internationale des droits fondamentaux de l’enfant. Cette date a été choisie par le Parlement en 1995 afin de commémorer l’adoption par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies du texte de la Convention relative aux droits de l’enfant, le 20 novembre 1989. Entrée en vigueur en France dès 1990, cette convention internationale, qui consacre notamment la notion d’intérêt supérieur de l’enfant, décline les différents droits que les pays signataires s’engagent à reconnaître aux moins de dix-huit ans, en fixant des normes en matière de soins, de santé, d’éducation et de services juridiques, civils et sociaux. La convention institue l’enfant « sujet de droit », bouleversant la conception traditionnelle de l’enfant « objet de droit ».

    Le Défenseur des droits, autorité constitutionnelle indépendante, est notamment chargé de défendre et de promouvoir l’intérêt supérieur et les droits de l’enfant consacrés par la loi ou par un engagement international régulièrement ratifié ou approuvé par la France (loi organique n° 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits). Dans ce cadre, le Défenseur des droits est chargé de veiller à l’application de la Convention des droits de l’enfant (CDE).
    (Extrait).

    Lire la note de service n° 2016-171 du 16-11-2016

  • MAIF enseignant. Du bon usage des réseaux sociaux

    Le site de la MAIF propose un « espace enseignant ». Sur cet espace, des guides, des conseils, des informations, ... , sont disponibles.

    Le guide pratique « Du bon usage des réseaux sociaux » proposé en format PDF vous accompagne et vous alerte sur les risques potentiels des « traces » que peuvent laisser les réseaux sociaux -textes, photos, appariements inappropriés, etc.- sans votre consentement.
    Un guide indispensable !

    Télécharger le guide MAIF « Du bon usage des réseaux sociaux »

  • Actions éducativesLa 29e journée mondiale de lutte contre le sida

    Actions éducatives

    La 29e journée mondiale de lutte contre le sida qui se tiendra le jeudi 1er décembre 2016 s’inscrit dans la stratégie mondiale de l’Onusida 2016-2021 qui a pour objectif d’accélérer la riposte pour mettre fin à l’épidémie de sida en tant que menace pour la santé publique d’ici à 2030, en permettant à tous de vivre en bonne santé et en veillant à promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

    L’école a, dans le cadre de ses missions éducatives, un rôle essentiel auprès des élèves dans la promotion de la santé et le développement de comportements responsables vis-à-vis d’eux-mêmes et d’autrui. À cet effet, elle met en œuvre, tout particulièrement au collège et au lycée, des actions d’information et de prévention sur le VIH-sida et les infections sexuellement transmissibles (IST) permettant de promouvoir le dépistage précoce, d’informer sur l’accès au système de soins mais aussi de lutter contre la stigmatisation et la discrimination.

    Lire la circulaire n° 2016-162 du 27-10-2016

Derniers articles (405)

Twitter @educ_hr_ma