Actualités

En bref

  • Illustrations gratuites sous licence libre

    Une banque d’images pour tout type de projet sans attribution requise.
    Des illustrations gratuites sous licence libre

    Katerina Limpitsouni, illustratrice, met à disposition UnDraw, une collection imposante et évolutive de visuels sous licence « open source ». De nombreuses thématiques sont abordées dans ce réservoir, notamment celles liées au numérique et à ses multiples déclinaisons et manifestations.

    Un outil de recherche interne permet de retrouver telle ou telle image en lien avec le sujet devant être illustré et il est possible de choisir la couleur dominante souhaitée. Toutes les images peuvent être téléchargées soit au format PNG, soit au format SVG.

    La licence indique que toutes les ressources publiées sur UnDraw peuvent être utilisées gratuitement à des fins non commerciales et commerciales sans pour autant demander l’autorisation ni apposer la mention de l’auteure.

    Source : Lettre Éduscol enseigner avec le numérique. Novembre 2020

    UnDraw - Illustrations « open source »

  • Calendrier 2021 des examens

    Calendrier 2021 du diplôme national du brevet, des baccalauréats, des certificats d’aptitude professionnelle, des brevets d’études professionnelles et du brevet de technicien

    NOR : MENE2026616N
    Note de service du 10-11-2020
    MENJS - DGESCO A-MPE

    Lire la note de service du 10-11-2020

  • Prix Non au harcèlement 2020-2021

    Vie scolaire

    NOR : MENE2028121C
    Circulaire du 19-10-2020
    MENJS - DGESCO C2 MPVMS

    Il y a un an, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse déclinait un plan avec 10 nouvelles mesures pour renforcer notre action et combattre le harcèlement et le cyber harcèlement. Ce plan est désormais en place et commence à produire des résultats. Actuellement expérimenté dans 40 écoles et collèges, le déploiement du programme anti-harcèlement se fera dans toutes les académies en 2021.

    Cet engagement politique se traduit par l’inscription dans la loi Pour une École de la confiance d’un droit à une scolarité sans harcèlement. Cela implique la structuration des actions de prévention au sein des écoles et des établissements par la formalisation des plans de prévention des violences et du harcèlement et par leur effectivité.

    La reconduction du prix Non au harcèlement poursuit cet objectif et constitue un des axes stratégiques de cette politique publique de prévention. 45 968 élèves et 2 587 personnels ont présentés, lors de la précédente édition, près de 1500 productions remarquables.

    (Extrait du texte de la circulaire du 19-10-2020)

    Lire la circulaire du 19-10-2020

  • Obligation de formation

    Instruction interministérielle

    NOR : MENE2027186J
    du 22-10-2020
    MENJS - DGESCO- Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion - Ministère des solidarités et de la santé - DIPLP

    Indissociable de l’émancipation individuelle et de la réduction des inégalités de destin, l’obligation de formation constitue la pierre angulaire de la stratégie gouvernementale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Instaurée par l’article 15 de la loi du 26 juillet 2019 Pour une École de la confiance, l’obligation de formation pour tout jeune à l’issue de sa scolarité obligatoire et ce jusqu’à 18 ans conjugue ces deux exigences. Elle vise à attaquer à la racine la pauvreté par l’insertion de chacun en proposant des solutions de retour à l’école, d’accès à la qualification et à l’emploi.

    L’obligation de formation a pour premier objet d’éviter le décrochage en agissant avant la rupture scolaire ou, lorsque celle-ci est avérée, à « sécuriser » le parcours du jeune en permettant une intervention rapide des réseaux de l’éducation nationale et des missions locales. L’obligation vaut ainsi tant pour le jeune lui-même, que pour les pouvoirs publics et les acteurs de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Cette obligation est remplie lorsque le jeune poursuit sa scolarité dans un établissement d’enseignement, lorsqu’il est apprenti ou stagiaire de la formation professionnelle, lorsqu’il occupe un emploi ou effectue un Service civique ou lorsqu’il bénéficie d’un dispositif d’accompagnement ou d’insertion sociale et professionnelle.

    (Extrait du texte adressé aux préfètes et préfets ; aux recteurs et rectrices)

    Lire le texte du 22-10-2020

Articles dans cette partie (118)