Le Bulot de la baie de Granville obtient l’IGP Première reconnaissance pour l’année 2019

, par Serge Raynaud

Présentation

Pascal Pierrat est professeur Certifié Service et Commercialisation, Assistant technique du DDF et administrateur del’ENT « Mon Bureau Numérique » au Lycée des métiers de l’Hôtellerie et des Services Joseph-Storck de Guebwiller, académie de Strasbourg (Voir le site du lycée dans la carte des établissements de la filière hôtellerie-restauration).

Il exerce une veille et nous alerte sur l’actualité de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO, site web : www.inao.gouv.fr.

Première reconnaissance pour 2019

Originaire du Cotentin en Normandie, le Bulot de la Baie de Granville vient d’être enregistré en indication géographique protégée par la Commission européenne, devenant ainsi le premier nouveau produit français IGP de l’année 2019.

PDF - 547.2 ko
Le Bulot de la baie de Granville obtient l’IGP
Communiqué de presse
Source : INAO – 21 février 2019

Origine
Le bulot est un mollusque gastéropode pêché en Baie de Granville, à l’ouest de la presqu’île du Cotentin. Cette zone littorale s’étend de la Pointe de Goury, au nord, à la Pointe de Champeaux, au sud. Elle est complétée à terre par une zone de débarquement composée de 45 communes littorales (voir carte complète dans le communiqué de presse).

L’espèce
L’IGP Bulot de la Baie de Granville est un mollusque issu de l’espèce « Buccinum undatum » appréciant particulièrement les mers froides. Il trouve en Baie de Granville les conditions propices à son développement, notamment l’absence de fonds vaseux, ce qui contribue à la qualité du produit.

Techniques de pêche
Le bulot est pêché au casier, technique dite douce car elle permet de collecter le mollusque sans stress, et de le remonter intègre et vivace. Une fois à bord, il est trié, rincé et stocké dans des caisses appelées « grêles ». Dans un but de préservation des ressources, les prises trop petites sont rejetées directement sur les zones de pêche.

Saveurs
Ce mollusque se caractérise en bouche par sa texture tendre et des saveurs iodées, marines et de noisette. Sa coquille souvent blonde, peut également se parer de couleurs allant du blanc verdâtre au brun foncé en passant par le vert en raison de la présence de micro algues à sa surface.

Vidéo - Journal télévisé LCI

- Page de la vidéo sur le site www.lci.fr

Lien

- www.inao.gouv.fr