Concours « La BOUL’PAT DES LYCÉES » Académie de Versailles

, par Laurent Nadiras

Présentation

Sous la direction de Sylvie Jouanot, IEN-ET de l’académie de Versailles en charge de la filière des « Métiers de l’Alimentation », le premier concours « La BOUL’PAT DES LYCÉES » réservé aux élèves de lycées professionnels Baccalauréat professionnel Boulangerie Pâtisserie en classe de terminale s’est déroulé le jeudi 30 mars 2017 au Lycée professionnel Cotes de Villebon de Meudon La Forêt.

Objectifs du concours

- Mettre en valeur la formation « BAC PRO Boulanger Pâtissier » dans l’académie de Versailles,
- Susciter des vocations chez les élèves et leur donner le goût de participer à des concours,
- Valoriser les métiers et intéresser les élèves à la fabrication de produits de qualité.

JPEG - 34.6 ko
Le trophée
19 avril 2017

Les parrains

Le concours a été honoré par la présence de Monsieur Philippe Conticini, chef de cuisine et chef-pâtissier -une des figures majeures de la gastronomie contemporaine française et internationale- et Monsieur Frédéric Lalos, Meilleur Ouvrier de France Boulangerie session 1997, parrains de cette épreuve.

Les participants

Le concours est ouvert aux élèves et apprentis des lycées professionnels :
- De l’académie de Versailles,
- En section terminale baccalauréat professionnel Boulangerie pâtisserie.

Le choix des candidats :

Les professeurs de pratique sélectionneront 2 binômes – l’un boulanger, l’autre pâtissier (2 binômes par lycée), selon les modalités définies par le lycée professionnel d’appartenance et en conformité avec les exigences du règlement du concours. Chaque lycée désignera les groupes de 2 candidats (l’un boulanger, l’autre pâtissier) jugés les plus aptes ou sélectionnés à concourir à l’épreuve.
Chaque binôme devra présenter des réalisations en boulangerie et pâtisserie sur le thème :

« Être citoyen en 2017 »

L’organisation

Les candidats sont conviés par le Lycée organisateur à se présenter le 30 Mars 2017 à 7h30 (début des épreuves 8 heures) au lieu désigné pour ces épreuves de boulangerie pâtisserie.
Un numéro d’ordre sera tiré au sort par chaque groupe de candidats dès le début du concours afin de préserver l’anonymat. Dans l’affectation des numéros, le chiffre 13 est supprimé. Le numéro d’ordre détermine d’office le poste de travail pour les épreuves pratiques et l’emplacement de présentation pour les produits finis.
La durée des épreuves est fixée à 7h00, comprenant la préparation des produits, leur cuisson et leur présentation.
Chaque concurrent dispose d’un délai de ½ heure pour prendre son déjeuner au cours de l’épreuve entre 12h00 et 13h30. Cette pause est obligatoire.
Dans le cas d’un décor en pâte morte ou pastillage, les différentes pièces pourront être confectionnées, séchées dans les lycées d’appartenance avant le concours, mais en aucun cas être décorées ou collées. (Le montage de chaque réalisation doit se faire sur le lieu du concours).
L’accès aux fournils d’examen et aux salles d’exposition n’est autorisé qu’aux seuls membres du Jury et professeurs.
Dans le binôme, chaque candidat a une dominante (boulangerie ou pâtisserie). Cependant, il est possible de travailler conjointement ou de s’aider sur une réalisation.

La matière d’œuvre

- Les matières premières sont commandées et mises à la disposition des candidats par le lycée professionnel d’appartenance.
- Les candidats feront connaitre au lycée d’accueil les besoins en matériel pour les différentes réalisations auprès de leur lycée.
- Les macérations sont autorisées.
- L’acheminement des matières premières et pièces décors sur le lieu de la finale sera à la charge des établissements d’appartenance.
- Les professeurs chargés de l’encadrement pour la finale seront présents pour veiller au bon déroulement et notamment à ce que les candidats ne changent pas la température des fours ou des cellules,
- Le fournil ou laboratoire doivent être équipés afin que chaque Binôme réalise ses différentes productions. L’établissement d’accueil mettra à disposition des candidats le petit matériel et matériel spécifique pour les différentes confections à réaliser pour la finale de ce concours.
- Le pesage et le façonnage sont manuels.

Pour la réalisation de l’épreuve de la finale, aucun candidat n’a le droit de se faire aider techniquement par un professeur de l’encadrement (coach).
Les candidats pourront cependant bénéficier de conseils du ou des parrains de l’épreuve.

Les produits

L’exposition des pièces se déroule dans une salle fermée.

Avant d’installer ses fabrications, chaque binôme sélectionne les produits définis pour le concours de la boulangerie pâtisserie destinés à être évalués et dégustés par le jury. Ces produits seront stockés et présentés selon le choix des binômes, identifiés par leur numéro d’ordre à leur emplacement désigné.

Tous les autres produits, sans exception, doivent être présentés sur la table d’exposition.
Le décor et les différentes présentations finales seront présentés sur une nappe fournie par le centre. Toutes les tables servant à la présentation des produits seront numérotées à l’avance et par ordre.
La présentation des pièces est effectuée par les candidats durant le temps imparti de l’épreuve.

Le classement

CLASSEMENTCANDIDATSLYCÉESCATÉGORIE
1er et vainqueur du 1er concours "Boul-Pat" Torres Melissa Château des Coudraies ÉTIOLLES Pâtisserie
1er et vainqueur du 1er concours "Boul-Pat" Charron Élodie Château des Coudraies ÉTIOLLES Boulangerie
1er et vainqueur du 1er concours "Boul-Pat" Charron Élodie et Torres Melissa Château des Coudraies ÉTIOLLES Par équipe

La liste des participants

  • Lycée Château des Coudraies, Lycée d’Étiolles :
    - Équipe 1 : Torres Melissa et Charron Élodie,
    - Équipe 2 : Miaux Yannis et Arrata Livia.
  • Lycée Auguste-Escoffier, lycée d’Éragny sur Oise :
    - Équipe 3 : Pereira Lucas et Kutelmach Simon,
    - Équipe 4 : Grivet Émilie et Gomont Maud.
  • Lycée Les Côtes de Villebon, Lycée de Meudon la Forêt :
    - Équipe 5 : De La Selle Alix et Sandri Lucie.

Vidéo du concours « La BOUL’PAT DES LYCÉES »

- Voir la vidéo de cet évènement :

Photographies

Toutes les photographies de cet article sont réalisées par Laurent Nadiras